Les Ateliers Parlons Chat reprennent !

Avec deux nouveaux thèmes ce mois-ci, nous reprenons le rythme des Ateliers Parlons Chat !

« J’adopte un chat ! » Tout savoir pour une cohabitation sereine

Mardi 18 mai à 19h30

Inscription

Nous vous donnerons des pistes de réflexion pour l’adoption d’un chaton ou d’un chat adulte (où, quand, comment l’adopter), nous vous expliquerons comment bien préparer son arrivée pour l’accueillir au mieux, et comment aménager l’environnement pour répondre à ses besoins et bien cohabiter au quotidien.

Adoption chat
Alimentation chat

Concilier Bien-être et alimentation du chat

En collaboration avec Aude Carrez, consultante en nutrition du chien et du chat – Gamelle au poil

Vendredi 28 mai à 19h

Inscription

Nous évoquerons les besoins nutritionnels du chat, son rythme alimentaire et les différents régimes et nous expliquerons comment bien lire la composition d’une étiquette d’un aliment industriel. Nous détaillerons les conséquences de la nourriture sur le comportement du chat et comment éviter d’éventuels comportements gênants liés à l’alimentation.

=> Ateliers en ligne via Zoom, coanimés avec Cécile Desmares de Truffe et Coussinet, ouverts à tout public (particuliers, pet-sitters, éleveurs, bénévoles d’associations, familles d’accueil, …) ayant envie d’en apprendre davantage sur le comportement du chat.

Nombre de places limité!

Contact :  ateliersparlonschat@gmail.com

Un aménagement alimentaire, pour quoi faire ?

Gamelles ludiques

Stop à la gamelle classique et au distributeur de croquettes !

Il existe de nombreuses façons de nourrir son chat, tant au niveau du contenu alimentaire qu’au niveau du contenant. Ce dernier élément est l’objet de cet article !

Aujourd’hui, il existe de nombreuses alternatives aux gamelles classiques pour chat (et chien). On leur donne différents noms : gamelle ludique, gamelle interactive, jeu d’exploration, … Ces dispositifs de différentes formes, tailles, couleurs, etc. contiennent la nourriture du chat et remplacent très simplement les gamelles classiques. Un aménagement alimentaire répondra à des besoins physiologiques et comportementaux du chat : se nourrir, explorer, flairer, manipuler, marcher,  gratter, …

Pourquoi proposer des aménagements alimentaire aux chats ? Il y a plusieurs objectifs et bienfaits. Cela permet de palier à l’ennui, fréquent chez le chat captif, donc de le stimuler (mentalement et physiquement), cela permet de réduire sa prise alimentaire et d’accélérer sa sensation de satiété. Quand il correspond bien aux besoins du chat, ce type d’aménagement permet réellement d’enrichir son quotidien et de réduire l’apparition de comportements dits « gênants » chez l’animal captif.

 

Ingrid Johnson et le Dr Mikel Delgado, consultantes en comportement du chat, ont créé un site pour sensibiliser les propriétaires de chat à l’intérêt des jeux d’exploration alimentaire, appelés « food puzzles » en anglais.  Ce site est une base de données contenant des photos et des vidéos d’aménagements alimentaire, des conseils pour mettre en pratique de nouvelles façons pour nourrir votre chat. C’est une mine d’informations !

Vous y retrouverez des idées d’aménagements alimentaire de tous types, pour la nourriture sèche (croquettes) et humide (pâtée, ration ménagère). Certains de ces dispositifs ont été testés à de nombreuses reprises, d’autres sans doute moins souvent. Il est important de garder à l’esprit que tous les aménagements ne conviennent pas à tous les chats, les réactions de chaque individu sont variables. Si c’est la première fois que vous proposez un dispositif comme celui-ci à votre chat, commencez par étapes, et observez ses réactions ! 

Certains chats ne vont pas se préoccuper du dispositif, d’autres vont essayer puis s’en aller, ou encore certains seront réellement intéressés. L’observation est très importante pour vérifier les réactions de votre chat. Faut-il l’aider un peu? Faut-il le laisser tester par lui-même? Faut-il enlever le dispositif un temps et lui proposer à nouveau plus tard? Il est important de se poser les bonnes questions, de prendre le temps de tester, d’observer et de réajuster si besoin.

 

Un choix d’idées de gamelles du commerce et de dispositifs que vous pouvez créer vous-même est disponible sur ce site. Des niveaux de difficultés sont indiqués pour chaque dispositif, de manière arbitraire. Votre chat ne réagira pas de la même façon que son voisin.  Si vous avez besoin d’accompagnement, faites appel à un.e spécialiste qui vous guidera.

Pour les personnes ne comprenant pas l’anglais, vous pouvez utiliser un traducteur de texte. Les photos et vidéos aident à une bonne compréhension des dispositifs mis en place. Je reste disponible si vous avez des questions.

=> Ces conseils sont destinés à des chats en bonne santé.

Si votre chat a des difficultés à s’alimenter, s’il à un régime alimentaire particulier, s’il a une pathologie ou pour toute question d’ordre médical, contactez votre vétérinaire qui est la seule personne habilité à vous conseiller sur ce sujet.

Pour aller plus loin :

Les auteures de ce site ont publié un article sur le sujet en collaboration avec des scientifiques : « Food puzzles for cats: Feeding for physical and emotional wellbeing » (2016).

Brunilde Ract-Madoux

Éthologue consultante en comportement du chat

www.comportementduchat.fr

Jeu et prédation

Deux chats bondissent pour attraper un jouet. La limite entre la prédation et le jeu est mince.

L’intensité de jeu chez le chat varie selon sa faim. Les chercheurs ont présenté des jouets de petites et de grandes tailles à des chats répartis en deux groupes : soit les chats étaient à jeun, soit ils venaient de se nourrir. Ceux qui venaient juste de manger jouaient avec le petit jouet ; ceux qui étaient à jeun manipulaient préférentiellement le jouet de petite taille mais plus le temps avançait, plus ils s’intéressaient au jouet de grande taille. Leur faim devait augmenter.

Les auteurs font le parallèle entre le comportement de jeu et le comportement de prédation : la probabilité de tuer une proie serait dictée par la taille de la proie et le niveau de faim du chat. La motivation du chat joue un rôle majeur dans les séquences de jeu et de prédation.

 

==> Résumé de l’article de L. Hall & J. W.S Bradshaw, 1998, The influence of hunger on object play by adult domestic cats, Applied Animal Behaviour Science.

Développement précoce et allaitement

Quatre chatons de 10 jours tètent leur maman. Ils s'attribuent très vite une mamelle qui deviendra leur préférée

Dès la naissance, les chatons développent une préférence pour les mamelles postérieures de leur mère. Certains auteurs suggèrent qu’elles sont plus productives en lait. Mais dans cette étude, les chercheurs n’ont pas trouvé de relation entre la prise de poids des chatons et leur choix pour une mamelle particulière.

A l’âge de 3 jours, ils ont chacun leur préférence pour une mamelle (ou deux) et se l’attribuent. Néanmoins, il y a parfois des petites disputes entre les jeunes, et certains délogent leurs frères et sœurs pour se réattribuer leur place de choix.

 

==> Résumé de l’article de R. Hudson, G. Raihani, D. González, A. Bautista & H. Distel, 2009, Nipple Preference and Contests in Suckling Kittens of the Domestic Cat Are Unrelated to Presumed Nipple Quality, Developmental Psychobiology.

Pourquoi le chat est parfois difficile à nourrir?

Un chat prend une croquette qu'un humain lui donne. Le chat est parfois difficile à nourrir.

Parfois, notre chat dévore un aliment et le dédaigne dès le lendemain. Parfois, il rechigne d’avaler la « toute nouvelle pâtée achetée spécialement pour lui » et réclame à manger comme s’il était affamé…

Le chat est-il gourmet, gourmand, capricieux?! Quelles sont les explications à ces comportements?

 

Cliquez sur ce lien pour lire l’article en entier publié sur animaux-online => « Votre chat est-il un fin gourmet? »

Brunilde Ract-Madoux

Éthologue consultante en comportement du chat

www.comportementduchat.fr

Développement précoce et préférence alimentaire

Des chatons de moins de deux mois sont assis les uns à coté des autres. Il est intéressant d'observer leur développement précoce.

L’alimentation de la maman chat influence les préférences alimentaires des chatons jusqu’à l’âge de 6 mois, qu’ils aient été exposés à un stimulus odorant particulier en prénatal (via le liquide amniotique) ou en postnatal (via le lait maternel). Mais la combinaison des deux expositions (pendant la gestation et après la naissance) entraine un effet encore plus fort.

Quand on leur présente deux aliments, les chatons vont avoir tendance à se diriger vers l’odeur qu’ils connaissent et à manger la nourriture familière. Cet apprentissage précoce est certainement un mécanisme naturel et biologiquement pertinent, la mère transmet à ses chatons la connaissance d’un régime alimentaire sans risque.

 

==> Résumé de l’article de D. L. Hepper, D. L. Wells, S. Millsopp, K. Kraehenbuehl, S. A. Lyn & O. Mauroux, 2012, Prenatal and Early Sucking Influences on Dietary Preference in Newborn, Weaning, and Young Adult Cats, Chemical Senses.