Le chat a-t-il besoin de sortir pour se sentir bien ?

Un chat est dehors. Il est debout et attentif. Il a la possibilité de sortir pour se sentir bien.

Certains chats ont besoin de sortir prendre l’air, d’explorer et de vagabonder, pour se sentir bien. Par contre, d’autre chats seront très heureux en vivant en intérieur. Généralement un chat qui n’a jamais connu l’extérieur vivra beaucoup mieux la captivé qu’un chat qui a passé une partie de sa vie dehors. Étant donné qu’il est difficile de dire à chacun ce qu’il faut faire pour son chat, j’essaye de peser le pour et contre de chaque situation dans cet article. Le tempérament du chat et son expérience passée sont souvent de bons indicateurs pour aider à prendre une décision.

 

Dans tous les cas, que le chat sorte ou non, bien aménager son environnement est fondamental pour son équilibre. Il faut réfléchir à un aménagement intérieur qui réponde aux besoins du chat. S’il sort sur un balcon et s’il a accès aux fenêtres, il est indispensable de tout sécuriser. 

 

Lorsqu’il sort, il est préférable que ce soit de manière libre. Mais les chats sont capables de s’adapter, bien heureusement ! Cet article donne des pistes de réflexion sur ce sujet.

Aménagement de l’environnement et bien-être

Chat couché dans un panier. Un bon aménagement de l'environnement permet d'augmenter le bien-être du chat

Un milieu de vie bien aménagé, peu de dérangement et des horaires réguliers sont des facteurs permettant aux chats en captivité d’être plus à l’aise dans leur environnement.

Lors de cette étude, des chats ont été répartis dans différents environnements captifs : pièces ou cages, lieux enrichis ou non, bruyants ou non, prévisibles ou non, etc., pendant 48h. Puis, les chercheurs ont étudié les réactions des chats lors de la rencontre avec une personne inconnue. Les chats qui vivaient dans une pièce bien aménagée (avec des structures pour grimper, se cacher, observer) ont été ceux qui approchaient le plus rapidement les inconnus et qui cherchaient le contact. Un bon aménagement du lieu de vie est efficace pour améliorer le bien être du chat. Il faut, d’autant plus, minimiser les perturbations extérieures.

 

==> Résumé de l’article de J. Stella, C. Croney & T. Buffington, 2014, Environmental factors that affect the behavior and welfare of domestic cats (Felis silvestris catus) housed in cages, Applied Animal Behaviour Science.

Comment aider son chat à être heureux ?

Un chat se toilette. Il lèche sa patte avant de la passer sur sa tête. La toilette est synonyme de bien-être.

Pour rendre son chat heureux, il faut penser à aménager son environnement en fonction de ses besoins physiologiques et comportementaux. Mais quels sont-ils?

=> se nourrir, éliminer, se reposer, explorer, faire ses griffes, jouer, etc.

La liste est longue et on oublie parfois que le chat a des besoins comportementaux difficiles à satisfaire en captivité. Il faut donc l’aider!

 

Cet article est publié sur le blog de Vox Animae

Stress et aménagement de l’environnement

Un chat a trouvé refuge dans un carton. Une cachette dimimue nettement le stress en refuge.

Lorsqu’ils arrivent en refuge, les chats ont besoin d’un minimum de 72 heures pour diminuer leur stress. Les chercheurs ont utilisé un test d’évaluation comportementale pour déterminer le temps que mettent les chats à s’habituer à un nouvel environnement qu’est le refuge. Ils ont aussi mesuré l’effet du milieu de vie enrichi sur la rapidité d’acclimatation. Les chats ont été séparés en 2 groupes : ceux qui avaient une boite en carton dans leur cage et un jeu, ceux qui n’avaient rien de particulier.
La boite en carton parait les aider à s’acclimater plus rapidement, ils peuvent facilement se cacher. Cela leur donne un moyen de se soustraire aux agents stressants comme le bruit, la lumière forte, les humains inconnus ou les autres chats. Et de choisir quand ils souhaitent venir en avant de la cage.

 

==> Résumé de l’article de A. M. Moore & M. J. Bain, 2013, Evaluation of the addition of in-cage hiding structures and toys and timing of administration of behavioral assessments with newly relinquished shelter cats, Journal of Veterinary Behavior.

Stress et bien-être

Un chat est sur une boite en carton installée dans un cage. Cela lui permet de se mettre en hauteur.

Dans un refuge, les chats hébergés seuls en cage présentent moins de comportements de stress lorsqu’on leur offre une cachette (boite en carton) comparés aux chats qui n’ont pas de cachette dans leur cage. Se cacher est une des stratégies d’ajustement du chat lorsqu’il est dans un environnement stressant.
A leur arrivée en refuge, les chats peuvent être très inquiets et apeurés par ce nouvel environnement; Généralement, le stress diminue au cours des premières semaines.

⇒ Pour diminuer le stress et améliorer le bien-être des chats de refuge, leur offrir un aménagement spécifique peut les aider à s’adapter plus rapidement à ce nouvel environnement.

 

==> Résumé de l’article de C.M. Vinke et ses collaborateurs, 2014, Will a hiding box provide stress reduction for shelter cats ?, Applied Animal Behaviour Science.