Un aménagement alimentaire, pourquoi faire ?

Gamelles ludiques

Stop à la gamelle classique et au distributeur de croquettes !

Il existe de nombreuses façons de nourrir son chat, tant au niveau du contenu alimentaire qu’au niveau du contenant. Ce dernier élément est l’objet de cet article !

Aujourd’hui, il existe de nombreuses alternatives aux gamelles classiques pour chat (et chien). On leur donne différents noms : gamelle ludique, gamelle interactive, jeu d’exploration, … Ces dispositifs de différentes formes, tailles, couleurs, etc. contiennent la nourriture du chat et remplacent très simplement les gamelles classiques. Un aménagement alimentaire répondra à des besoins physiologiques et comportementaux du chat : se nourrir, explorer, flairer, manipuler, marcher,  gratter, …

Pourquoi proposer des aménagements alimentaire aux chats ? Il y a plusieurs objectifs et bienfaits. Cela permet de palier à l’ennui, fréquent chez le chat captif, donc de le stimuler (mentalement et physiquement), cela permet de réduire sa prise alimentaire et d’accélérer sa sensation de satiété. Quand il correspond bien aux besoins du chat, ce type d’aménagement permet réellement d’enrichir son quotidien et de réduire l’apparition de comportements dits « gênants » chez l’animal captif.

 

Ingrid Johnson et le Dr Mikel Delgado, consultantes en comportement du chat, ont créé un site pour sensibiliser les propriétaires de chat à l’intérêt des jeux d’exploration alimentaire, appelés « food puzzles » en anglais.  Ce site est une base de données contenant des photos et des vidéos d’aménagements alimentaire, des conseils pour mettre en pratique de nouvelles façons pour nourrir votre chat. C’est une mine d’informations !

Vous y retrouverez des idées d’aménagements alimentaire de tous types, pour la nourriture sèche (croquettes) et humide (pâtée, ration ménagère). Certains de ces dispositifs ont été testés à de nombreuses reprises, d’autres sans doute moins souvent. Il est important de garder à l’esprit que tous les aménagements ne conviennent pas à tous les chats, les réactions de chaque individu sont variables. Si c’est la première fois que vous proposez un dispositif comme celui-ci à votre chat, commencez par étapes, et observez ses réactions ! 

Certains chats ne vont pas se préoccuper du dispositif, d’autres vont essayer puis s’en aller, ou encore certains seront réellement intéressés. L’observation est très importante pour vérifier les réactions de votre chat. Faut-il l’aider un peu? Faut-il le laisser tester par lui-même? Faut-il enlever le dispositif un temps et lui proposer à nouveau plus tard? Il est important de se poser les bonnes questions, de prendre le temps de tester, d’observer et de réajuster si besoin.

 

Un choix d’idées de gamelles du commerce et de dispositifs que vous pouvez créer vous-même est disponible sur ce site. Des niveaux de difficultés sont indiqués pour chaque dispositif, de manière arbitraire. Votre chat ne réagira pas de la même façon que son voisin.  Si vous avez besoin d’accompagnement, faites appel à un.e spécialiste qui vous guidera.

Pour les personnes ne comprenant pas l’anglais, vous pouvez utiliser un traducteur de texte. Les photos et vidéos aident à une bonne compréhension des dispositifs mis en place. Je reste disponible si vous avez des questions.

=> Ces conseils sont destinés à des chats en bonne santé.

Si votre chat a des difficultés à s’alimenter, s’il à un régime alimentaire particulier, s’il a une pathologie ou pour toute question d’ordre médical, contactez votre vétérinaire qui est la seule personne habilité à vous conseiller sur ce sujet.

Pour aller plus loin :

Les auteures de ce site ont publié un article sur le sujet en collaboration avec des scientifiques : « Food puzzles for cats: Feeding for physical and emotional wellbeing » (2016).

Brunilde Ract-Madoux

Éthologue consultante en comportement du chat

www.comportementduchat.fr

Aménager le milieu de vie de son chat

Aménager l'environnement des chats pour améliorer leur bien-être

Cette période de confinement nous permet-elle de mieux comprendre ce que vivent nos animaux de compagnie ? Pourquoi parlons-nous d’aménager le milieu de vie ? Notre quotidien peut vite devenir monotone si nous ne cherchons pas à l’enrichir de différentes manières. Cela est aussi valable pour nos chats qui vivent sous notre toit. Il est important de répondre à leurs besoins physiologiques (manger, boire, éliminer, dormir), mais il est aussi essentiel de penser à leurs besoins comportementaux (se déplacer, grimper, faire ses griffes, etc.) en aménageant notre milieu de vie de manière adéquate. De nombreux chercheurs s’intéressent à ce sujet, il a déjà été montré à de nombreuses reprises qu’un bon aménagement du milieu de vie était efficace pour améliorer le bien-être du chat.

Cet article du collectif CATUS* très récent donne de nombreux conseils pour aménager l’environnement de nos chats. Ces conseils sont valables pour tous les chats, et encore plus pour ceux qui ne sortent pas.

 

* Le collectif CATUS est une association créée en 2019 par une équipe de 5 consultantes en comportement du chat, dont je fais partie. Cette association a plusieurs objectifs dont de fédérer les professionnels de la relation Chat-Humain, travaillant autour d’une même éthique, dans le respect du bien-être et des besoins de l’animal et de l’humain. Nous nous attelons aussi à mieux faire connaitre cette profession auprès du public afin d’aider les propriétaires de chat à mieux comprendre leur animal.

Brunilde Ract-Madoux

Éthologue consultante en comportement du chat

www.comportementduchat.fr

Le chat a-t-il besoin de sortir pour se sentir bien ?

Un chat est dehors. Il est debout et attentif. Il a la possibilité de sortir pour se sentir bien.

Certains chats ont besoin de sortir prendre l’air, d’explorer et de vagabonder, pour se sentir bien. En revanche, d’autres chats seront très heureux en vivant en intérieur. Généralement un chat qui n’a jamais connu l’extérieur vivra beaucoup mieux la captivé qu’un chat qui a passé une partie de sa vie dehors. Étant donné qu’il est difficile de dire à chacun ce qu’il y a de mieux pour son chat, j’essaye de peser le pour et contre de chaque situation dans cet article. Le tempérament du chat et son expérience passée sont souvent de bons indicateurs pour aider à prendre une décision.

 

Dans tous les cas, que le chat sorte ou non, bien aménager son environnement est fondamental pour son équilibre. Il faut réfléchir à un aménagement intérieur qui réponde aux besoins du chat. S’il sort sur un balcon et s’il a accès aux fenêtres, il est indispensable de tout sécuriser. 

 

Lorsqu’il sort, il est préférable que ce soit de manière libre. Mais les chats sont capables de s’adapter, bien heureusement ! Cet article donne des pistes de réflexion sur ce sujet.

Brunilde Ract-Madoux

Éthologue consultante en comportement du chat

www.comportementduchat.fr

Comment aider son chat à être heureux ?

Un chat se toilette. Il lèche sa patte avant de la passer sur sa tête. La toilette est synonyme de bien-être.

Pour rendre son chat heureux, il faut penser à aménager son environnement en fonction de ses besoins physiologiques et comportementaux. Mais quels sont-ils?

=> se nourrir, éliminer, se reposer, explorer, faire ses griffes, jouer, interagir, etc. Et avoir du choix!

La liste est longue et on oublie parfois que le chat a des besoins comportementaux difficiles à satisfaire en captivité. Il faut donc l’aider à exprimer tous ses comportements!

 

Cliquez sur ce lien pour lire l’article en entier publié sur le blog de Vox-Animae => « Comment rendre son chat heureux? »

Brunilde Ract-Madoux

Éthologue consultante en comportement du chat

www.comportementduchat.fr