Reconnaitre les expressions faciales du chat et son état émotionnel

Un chat roux est attentif. On peut observer ses expressions faciales qui nous indiquent qu'il exprime une émotion positive.

La capacité à reconnaitre ou à « lire » les expressions faciales des animaux est un élément critique de l’évaluation du bien-être. Les expressions (ou mimiques) faciales sont liées à l’état émotionnel. Certaines personnes y arrivent mieux que d’autres. Cela demande de prendre le temps d’observer!

Cette étude est la première à s’intéresser aux émotions négatives telles que la peur et la frustration, ainsi qu’aux émotions positives. Jusqu’à peu, les études étaient plutôt concentrées sur l’expression de la douleur.

Plus de 6300 personnes de 85 pays ont participé à cette étude. Ils devaient regarder un échantillon de 20 courtes vidéos de chats et remplir un questionnaire en ligne. Ces vidéos montraient des chats exprimant des émotions positives ou négatives dans différentes situations (caresse, récompense, bruit fort, etc.). Seules les faces des chats étaient visibles. Les participants devaient dire s’ils trouvaient que les chats exprimaient une émotion positive, négative ou s’ils ne savaient pas.

Le score moyen a été de 11,85 sur 20. Parmi ces résultats, 13 % des personnes ont eu un score de 15/20 ou plus. Une majorité de ces personnes étaient des femmes, plutôt jeunes, et ayant une expérience professionnelle avec les chats (ex : vétérinaire). Généralement, les vidéos montrant des chats exprimant des émotions positives ont été les mieux identifiées. Le fait que certaines personnes aient de bons scores montre qu’elles sont entrainées à observer les chats. Ces résultats suggèrent qu’il est possible d’apprendre et de s’entrainer à reconnaitre les expressions faciales afin d’estimer correctement l’émotion du chat. Cela permettrait de renforcer le lien entre le propriétaire et son chat et d’améliorer le bien-être de l’animal. Les scientifiques de cette étude vont chercher à caractériser de manière formelle les expressions faciales observées chez le chat pour rendre la « lecture » plus facile.

 

==> Résumé de l’article « Cats’ Faces Hard to Read, Except for “Cat Whisperers” »

 

Pour tester vos capacités à reconnaitre les émotions des chats, vous pouvez aller sur ce site, où vous trouverez un échantillon de vidéos sur les 40 utilisées pour réaliser l’étude. Vous remarquerez qu’il n’est pas évident de déterminer l’émotion du chat sans voir son corps en entier, ni le contexte.

Étude à l’origine de cet article: Dawson L.C., Cheal J., Niel L. & Mason G., 2019, Humans can identify cats’ affective states from subtle facial expressions, Animal Welfare, vol 28 (4), pp. 519-531. doi:10.7120/09627286.28.4.519

Pour avoir plus d’infos sur le centre de recherche où travaillent les scientifiques qui ont mis en place cette étude : Campbell Centre for the Study of Animal Welfare

Le chat aime-t-il qu’on le caresse?

Un chat est cortablement installé près d'un bras. Il a l'air d'apprécier les caresses.

Lorsqu’on caresse un chat confortablement installé sur nos genoux, qu’il ronronne et ferme doucement les yeux, il semblerait qu’il apprécie ce moment. Parfois, il vient juste chercher la chaleur de notre contact, parfois, il cherche aussi des caresses. Mais lorsqu’un chat s’approche de nous, se frotte à nos jambes, on peut être étonné qu’il se détourne si on cherche à le toucher. Pourquoi fait-il cela?

Certaines situations sont parfois mal comprises par les humains. Il est important d’être attentif aux comportements du chat, il faut prendre le temps de l’observer, ne pas trop le solliciter et voir ses réactions. Est ce que le chat aime qu’on le caresse?

 

Pour lire l’article => Animaux-Online

Griffades et utilisation de griffoirs

Un chat fait ses griffes sur le toit d'une niche. Les griffades ont plusieurs fonctions.

L’équipe de chercheurs a réalisé une étude sur l‘utilisation des griffoirs par les chats avec un questionnaire en ligne auprès de nombreux propriétaires des chats. Ils ont récolté 4105 réponses de 36 pays différents.
Voici quelques résultats de leur enquête : La plupart des chats ont plusieurs griffoirs à leur disposition. Le substrat le plus proposé est le tapis. Les chats les plus âgés (entre 10 et 14 ans) préfèrent les griffoirs avec une matière comme du tapis, alors que les plus jeunes préfèrent de loin le sisal et les arbres à chats ayant 2 niveaux ou plus. Les chats qui sortent utilisent un peu moins les griffoirs de la maison que les chats vivant exclusivement en intérieur.
Par contre, quel que soit leur mode de vie, ils sont 52% à effectuer des griffades inappropriées. Lorsque les chats utilisent un griffoir et qu’ils sont récompensés (félicitation ou récompense alimentaire), ils ont tendance à l’utiliser davantage.

 

==> Résumé de l’article de C. Wilson et ses collaborateurs, 2015, Owner observations regarding cat scratching behavior: an internet-based survey, Journal of Feline Medicine and Surgery.