Le chat est-il une espèce territoriale?

Un chat tigré marque le bois de ses griffes et dépose des odeurs. ça n'est pas du marquage territorial. Le chat n'est pas une espèce territoriale.

Qu’est ce qu’un territoire ? et un domaine vital ? Le chat est-il décrit comme une espèce territoriale ?

Les études comportementales sur les chats libres, vivant dans des environnements variés, permettent de montrer la capacité d’adaptation du chat domestique. Qu’il vive seul ou avec des congénères, son comportement peut évoluer. Il est capable de s’adapter à des milieux de vie très différents, en petits groupes ou en grands groupes. Ainsi, les études sur les chats libres nous aident à mieux comprendre les comportements de nos chats de compagnie. La vie en solitaire ou en groupe demande de savoir communiquer avec ses congénères. Par différents signaux, le chat communique sa volonté de rencontrer ou d’éviter d’autres individus.

Dans cet article, je décris le comportement exploratoire du chat, ses comportements de communication (jet urinaire, griffades, frottements), ainsi que des explications sur les notions de territoire et domaine vital.

Alors, le chat… espèce territoriale ?

 

==> Article publié sur le blog de Vox Animae.

 

Ce sujet est lié à celui de l’article précédent, le chat est-il décrit comme une espèce solitaire ou sociale ?

 

Griffades et utilisation de griffoirs

Un chat fait ses griffes sur le toit d'une niche. Les griffades ont plusieurs fonctions.

L’équipe de chercheurs a réalisé une étude sur l‘utilisation des griffoirs par les chats avec un questionnaire en ligne auprès de nombreux propriétaires des chats. Ils ont récolté 4105 réponses de 36 pays différents.
Voici quelques résultats de leur enquête : La plupart des chats ont plusieurs griffoirs à leur disposition. Le substrat le plus proposé est le tapis. Les chats les plus âgés (entre 10 et 14 ans) préfèrent les griffoirs avec une matière comme du tapis, alors que les plus jeunes préfèrent de loin le sisal et les arbres à chats ayant 2 niveaux ou plus. Les chats qui sortent utilisent un peu moins les griffoirs de la maison que les chats vivant exclusivement en intérieur.
Par contre, quel que soit leur mode de vie, ils sont 52% à effectuer des griffades inappropriées. Lorsque les chats utilisent un griffoir et qu’ils sont récompensés (félicitation ou récompense alimentaire), ils ont tendance à l’utiliser davantage.

 

==> Résumé de l’article de C. Wilson et ses collaborateurs, 2015, Owner observations regarding cat scratching behavior: an internet-based survey, Journal of Feline Medicine and Surgery.