Comportement agressif et stérilisation

Un chat feule et crache, ses pupilles sont dilatées.

Les chattes stérilisées vivant en colonie montrent moins de comportements agressifs que les femelles non stérilisées. Une colonie de chats libres a été observée pendant 8 mois. Huit femelles ont été capturées, stérilisées et relâchées sur leur site de capture. Les résultats ont montré qu’elles avaient moins de comportements agressifs que leurs congénères non stérilisées. De plus, la concentration de cortisol (hormone du stress) contenue dans leurs poils était inférieure à celle des femmes entières, suggérant qu’elles étaient moins stressées car moins exposées à une possible compétition liée à la reproduction.

 

==> Résumé de l’article de H. Finkler & J. Terkel, 2010, Cortisol levels and aggression in neutered and intact free-roaming female cats living in urban social group, Physiology & Behavior.

 

⇒ Cette étude a été réalisée sur un petit échantillon de chats, il serait intéressant de continuer les observations et mener d’autres études de longue durée pour évaluer à long terme l’efficacité de la méthode « capture-stérilisation-relâcher » sur le bien-être des chats.

Le chat est-il une espèce vraiment solitaire?

Huit chats sont assis et couchés les uns à côté des autres au refuge AVA. Ce rapprochement est intéressant pour une espèce solitaire.

Qu’est ce qu’une espèce solitaire ? Qu’est ce qu’une espèce sociale ? Comment décrit-on le chat domestique ?

A l’état libre, on observe le chat domestique dans des milieux très différents les uns des autres. Il peut avoir un mode de vie solitaire, vivre en petits groupes, ou en colonie de plusieurs centaines d’individus! D’ailleurs en captivité, il peut être le seul animal du foyer, vivre avec d’autres chats, ou vivre avec d’autres espèces.

Alors, le chat… espèce solitaire ou espèce sociale ?

 

==> Article publié sur le blog de Vox Animae

 

Ce sujet est lié à celui de l’article suivant, le chat est-il considéré comme une espèce territoriale?