Un chat feule et crache, ses pupilles sont dilatées.

Comportements liés à la séparation

Cet article donne les résultats d’un questionnaire récemment complété par des propriétaires de chats. Les chercheurs ont voulu identifier au mieux les comportements liés à « l’anxiété de séparation » ou « anxiété de solitude ». En anglais, on appelle cela « Separation-related problems » ou SRP. C’est un ensemble de signes physiologiques et comportementaux exprimés chez l’animal lorsqu’il est séparé de sa figure d’attachement, ou laissé seul chez lui.

Le questionnaire a été complété par 130 personnes propriétaires de 223 chats (1 questionnaire par chat).

Environ 13,5% des chats présentaient au moins un comportement associé au SRP en cas d’absence de leur propriétaire, tels que des comportements de destruction, des vocalisations excessives, des éliminations hors bac à litière, de l’apathie, des conduites agressives, de l’agitation/anxiété. Aujourd’hui, ce sujet n’est pas encore bien connu chez le chat, et n’est pas évident à traiter de manière scientifique. Le questionnaire qui a été développé pour cette étude a permis de mettre en évidence les principaux comportements associés au SRP chez le chat. Cela permettra d’approfondir les recherches à ce sujet, et de trouver des solutions pour limiter les comportements liés à la séparation.

=> On sait, par exemple, qu’un aménagement de l’environnement répondant aux besoins du chat permet de réduire ce type de comportements.

 

==> Résumé de l’article de D. de Souza Machado, PMB Oliveira, JC Machado, MC Ceballos, & AC Sant’Anna, 2020, Identification of separation-related problems in domestic cats: A questionnaire survey, PLoS ONE 15(4).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :